Charmoille « Nicolas Vernot



Charmoille

charmoille-70-blason

Les armoiries de Charmoille, composition de Nicolas Vernot

CHARMOILLE

(Haute-Saône)

Les armoiries ont été adoptées par délibération du conseil municipal du 24 mars 1995.

Blasonnement

D’argent à la bande de sable cotoyée de deux bâtons de même et chargée d’un rameau de charme avec ses chatons, le tout d’or.

Symbolique

Le fond de l’écu reprend les armoiries d’argent à la bande de sable cotoyée de deux bâtons de même des anciens sires de Charmoille, mentionnés dans les textes dès 1306. Antoine de Charmoille fut chevalier de St-Georges de 1503 à 1518, et Jean-Baptiste de Charmoille de 1518 à 1525. La famille de Charmoille s’éteignit au XVIIe siècle.

La branche de charme constitue un emblème « parlant », c’est à dire qui évoque directement le nom du possesseur des armoiries. De même que Faucogney porte en ses armes un faucon, nous avons fait figurer cette branche de charme, arbre qui est d’ailleurs très certainement à l’origine du nom de la commune. D’après le Dictionnaire des communes de Haute-Sâone, et M.Lerch, ancien directeur des Archives du département, Charmoille désignerait en effet un lieu planté de charmes. On rencontre ce toponyme pour la première fois en 1211 sous la forme « Chermeile ».

Sources

Statuts de la confrérie de Saint-Georges, Besançon, 1768.

M. LERCH, Bulletin d’information de la préfecture de la Haute-Saône n° 14, 1er et 2e trim. 1969.

LURION (de), Roger, Nobiliaire de Franche-Comté, Besançon, 1890, p. 193.

MESMAY (de), Jean-Tiburce, Dictionnaire historique, biographique et généalogique des anciennes familles de Franche-Comté, s.l.n.d., ronéot., 3 t. en 10 vol.

S.A.L.S.A., Nouveau dictionnaire des communes de Haute-Saône, t. II, Vesoul, 1970, p. 157-158.