Condamine (2009) « Nicolas Vernot



Condamine (2009)

Les armoiries de Condamine, composition de Nicolas Vernot, Michel Prudent et agence Recto Verso

Les armoiries de Condamine, composition de Nicolas Vernot, Michel Prudent et agence Recto Verso

La maquette des armoiries de la commune a été composée par Nicolas Vernot, à partir des éléments transmis par M. Michel Prudent, maire, et après concertation avec l’équipe municipale qui a entériné le projet par délibération en date du 5 février 2009. Le dessin vectoriel des armoiries a ensuite été réalisé par l’agence jurassienne Recto Verso.

BLASONNEMENT

De sinople à la façade de la chapelle du lieu de Condamine, composée d’un mur-pignon flanqué de deux contreforts, ouvert et ajouré d’un oculus, sommé d’un campanile croiseté et sommé d’un coq, le tout d’argent accompagné à dextre d’un épi de maïs, à senestre d’un épi de blé, en pointe d’un gland versé, tous trois tigés et feuillés, d’or ; au chef ondé d’azur soutenu d’argent, billeté d’or, au lion issant et couronné de même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le billeté, adextré d’une fleur de lys d’or mouvante du flanc, elle aussi brochante sur le billeté.

Devise : Condemna

SYMBOLIQUE

Le fond de sinople (vert) symbolise la vocation rurale de la commune, évoquée notamment par son nom : une « Condamine » (Condemna en patois) était une terre possédée conjointement par plusieurs propriétaires.

La figure principale de l’écu est la chapelle romane, plus ancien bâtiment du village.

Elle est encadrée par les productions du sol de la commune : le gland feuillé évoque la belle forêt de chênes qui fournissait autrefois du bois aux salines de Montmorot ; la fertilité du sol est soulignée par les épis de blé et de maïs, ce dernier marquant en outre l’appartenance du village à la Bresse comtoise.

La Vallière est évoquée par une onde d’argent.

Le chef souligne la position frontalière de la commune, située depuis des siècles aux confins occidentaux de la Franche-Comté : une borne plantée en 1613 marquait autrefois la séparation entre le duché de Bourgogne français et le comté de Bourgogne (Franche-Comté), possession de la couronne d’Espagne. C’est donc tout naturellement que sur les armoiries, le lion comtois fait face à la fleur de lys tirée des armes du duché de Bourgogne et du royaume de France. Malheureusement, la borne a été dérobée en 1989.

Président du Conseil général, du Maire, de la Préfète... et de Marianne !

Inauguration des armoiries de Condamine le 31 mars 2009,

en présence du Président du Conseil Général, du Maire, de la Préfète… et de Marianne !