Choisey (2008) « Nicolas Vernot



Choisey (2008)

Choisey

Les armoiries de Choisey, composition de Nicolas Vernot

La commune de Choisey possède désormais ses armoiries, approuvées le 10 avril 2008 après un long travail de recherche et de réflexion.

Aux origines d’un projet

C’est à M. Pierre Machard, premier adjoint de la commune, que revient l’initiative de doter Choisey d’armoiries. A l’issue de sa 19e année au service de la commune en tant qu’élu, il ne souhaitait pas quitter son dernier mandat sans voir Choisey dotée d’armoiries. Avec l’aide d’une association consacrée au patrimoine local, il a sélectionné les éléments représentatifs de l’identité communale :

  • - riche présence gallo-romaine, matérialisée par de nombreux vestiges, dont un très élégant buste de déesse (Diane ou Junon);
  • - carrefour de communication très important (route, voie d’eau, air);
  • - au-delà de son rôle de carrefour de communication, Choisey s’impose désormais comme un carrefour de développement grâce à la création du pôle technologique Inovia, tourné vers la recherche et l’innovation;
  • - activités agricoles traditionnelles (céréaliculture et vigne).

Cette réflexion a donné lieu à une première maquette, que l’on pourrait blasonner approximativement de la manière suivante :

Tranché de gueules au buste de déesse antique d’argent ombré de sable, et d’azur au pont de cinq arches mouvant des flancs ; au franc quartier d’or brochant sur le tranché, chargé d’un logo constitué d’une étoile à six rais de gueules, accompagnée de six traits rayonnants et ployés alternativement d’azur et de sinople.

Timbre : couronne murale à trois tours d’or, maçonnée, ouverte et ajourée de sable.

Soutiens : à dextre cinq épis de blé, tigés, feuillés et empoignés d’or et à senestre un pampre de sinople fruité de pourpre, le tout noué en pointe par un ruban tricolore français au naturel.

Cette maquette, si elle reflétait fidèlement l’identité communale, nécessitait d’être repensée afin d’être parfaitement conforme aux règles et à l’esprit qui régissent le monde du blason. C’est ce souci qui a amené M. Pierre Machard à me contacter le 17 janvier 2008. Tout en respectant scrupuleusement les choix et les attentes exprimées par la commune, j’ai procédé à une recomposition des armoiries. Mon projet, sous la forme d’une esquisse accompagnée d’un explicatif, a été soumise au conseil municipal qui l’a approuvée. Quelques semaines plus tard, le 7 mars 2008, la commune a reçu le dessin définitif, accompagné du blasonnement et de la signification des nouvelles armoiries.

Blasonnement

D’azur au pont de trois arches mouvant des flancs, posé sur une jumelle dont la burelle supérieure est ondée, le tout d’argent, surmonté d’une étoile à six rais anglée de six queues de comète à trois pointes ployées, le tout dextrogyre, d’or.

Timbre : couronne murale constituée d’un temple romain d’or ouvert de sable, muni d’un porche à quatre colonnes soutenant un fronton, le tout perronné d’une pièce, d’argent, relié par des courtines crénelées d’or à deux tours de même, ajourées de sable.

Supports : six épis de blé tigés et feuillés d’or posés trois à dextre, trois à senestre, entrelacés avec deux pampres de sinople fruités de pourpre, brochants sur les tiges et les feuilles des épis, le tout noué en pointe d’un ruban tricolore français au naturel.

Devise : aussi antique qu’active.

Symbolique

La symbolique est axée autour de trois pôles de significations qui structurent l’ensemble et lui donnent sa cohérence :

1. Les permanences : Choisey carrefour de communications

L’élément fondamental qui caractérise Choisey est son rôle de carrefour de communications, aussi bien terrestres, fluviales qu’aériennes. Ces trois aspects figurent sur l’écu :

  • - la circulation terrestre par le pont;
  • - la circulation fluviale par les deux burelles (lignes) d’argent, l’une ondée (le Doubs), l’autre droite (le canal);
  • - la circulation aérienne par l’étoile (proximité de l’aérodrome Dole-Tavaux).

2. Les innovations : Choisey carrefour des compétences

Le logo a été transposé pour en faire un meuble héraldique à part entière : une étoile-comète à six queues. Le graphisme obtenu, entièrement innovant (c’est une première mondiale !) est parfaitement compatible avec les lois de l’héraldique. L’étoile est symbole d’énergie et d’intelligence, les rayons convergent pour souligner le rôle de pôle attractif, tandis que le mouvement conféré par la courbure des rayons souligne le dynamisme et l’innovation : l’astre symbolise donc parfaitement le pôle INOVIA, carrefour des intelligences, des compétences et des innovations.

3. Les héritages : Choisey, village d’histoire et de tradition

Pour autant, Choisey ne tourne pas le dos à son passé.

Les activités rurales traditionnelles sont évoquées par la vigne et le blé qui équilibrent la composition.

L’écu est surmonté d’une couronne, dont le nombre de tours a été ramené à deux pour évoquer les deux châteaux : Choisey et Parthey. Les deux localités sont réunies par un riche passé gallo-romain commun, figuré par la façade de temple à colonnes qui évoque l’exceptionnelle richesse des vestiges locaux (préférable au buste de déesse, qui s’intégrait mal dans la composition).

L’appartenance à la République française est manifestée par le ruban tricolore, et l’identité comtoise par l’azur et l’or de l’écu.

La devise “aussi antique qu’active” est à l’image de Choisey et de son étoile. Bien que fort ancienne, la commune, tout comme l’astre, maintient une activité visible et profitable à tous.